En application de l’arrêté préfectoral du 3 mai 2016 relatif à la prévention des incendies de plein air, le brûlage des déchets verts ménagers est interdit sur l’ensemble du territoire de la Charente.


Les déchets dits verts, éléments issus de la tonte de pelouse, de la taille de haies et arbustes, d’élagages, de débroussaillements, etc., qu’ils proviennent de particuliers, d’entreprises ou d’administrations, sont considérés comme des déchets ménagers. Leur brûlage est par conséquent interdit sur l’ensemble du territoire de la Charente.

Une dérogation peut être préalablement obtenue sur demande auprès du Maire pour certains professionnels, ou parce que les déchetteries proche de la commune ne peuvent plus les accepter.